Trier

La démarche Construction Propre vise le tri, le recyclage et la valorisation des déchets issus des constructions.

Propreté

Maintenir l'environnement de la construction dans un état de propreté sans abandonner, enfouir ni brûler les déchets.

Engagement

Mobiliser tous les acteurs de votre projet autour d'un objectif commun, dans une démarche de développement durable.

La démarche

La construction d'une maison neuve implique la participation de plusieurs dizaines d'intervenants différents mobilisés autour de votre projet : les constructeurs comme Demeures Caladoises Participations ont intégré la notion de développement durable dans leur gestion d'un projet, une initiative qui a donné naissance au Label Construction Propre, adopté par les sociétés Demeures Caladoises, Maisons PrimaRêve, Maisons Punch, Cerfii et Art et Traditions Méditerranée.

Afficher les résultats de 1 à 22 (total de 22)
nov.21

Qu'est-ce qu'une maison à énergie positive ?

La démarche

Présentée comme la maison du futur, la maison à énergie positive intéresse de plus en plus de propriétaires. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur ce type de maison.

Qu’est-ce qu’une maison à énergie positive ?

La maison à énergie positive définit un concept révolutionnaire de maison capable de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Autrement dit, c'est une maison qui produit, seule, suffisamment d’énergie pour pouvoir couvrir tous les besoins énergétiques de ses occupants (chauffage, eau chaude, etc.) sans avoir besoin de recourir à une source d’énergie extérieure, et qui peut éventuellement revendre son excédent énergétique.

Quels sont les avantages d’une maison à énergie positive ?

Le principal avantage de la maison à énergie positive est de supprimer la consommation d’énergie extérieure. Les propriétaires de ce type de maison ne paient donc généralement plus de facture énergétique, et peuvent même faire des bénéfices liés à leurs installations. Sur le plan écologique, la maison à énergie positive a le mérite de faire appel à des énergies renouvelables. Elle participe ainsi à la préservation de la planète en limitant le recours à des énergies fossiles ou polluantes.

Quelles sont les limites ?

L’efficacité dépend de la qualité de la construction et, surtout, reste soumise aux aléas climatiques. Il est par exemple difficile de produire suffisamment d’énergie pour une maison individuelle à l’aide de panneaux solaires photovoltaïques dans une région ou à une période de l’année peu ensoleillée. La construction d’une maison à énergie positive présente également un surcoût, de l’ordre de 10 à 15 % par rapport à une maison plus traditionnelle. Ce surcoût à la construction est toutefois compensé à long terme par l’absence de dépenses énergétiques du ménage tout au long de l’année. La maison à énergie positive n’offre cependant que des possibilités limitées en termes d’architecture : oubliez par exemple une toiture plate empêchant la pose de panneaux solaires.

Réagir à cet article
nov.21

Les labels de construction

La démarche

Les labels de construction délivrent de bonnes indications sur la qualité d’une maison ou d’un bâtiment au regard des préoccupations environnementales, énergétiques, etc. En voici quelques-uns.

La norme RT 2012

La RT 2012 est une norme plus qu’un label, mais elle permet de se faire une idée bien précise des performances énergétiques d’un logement. Amenée à être remplacée par la RT 2020, la norme RT 2012 impose aux professionnels du bâtiment la construction de maisons et/ou bâtiments efficaces sur le plan énergétique, et performants sur le plan de l’isolation.

La certification NF Maison Individuelle

La norme ou certification NF Maison Individuelle se présente comme une garantie pour toutes celles et ceux qui souhaitent faire construire une maison de qualité. Délivrée par le CEQUAMI, la certification NF Maison Individuelle vise à sécuriser les particuliers dans leur démarche de construction d’une maison. Elle fait partie des labels de construction qui vous apportent une certaine assurance et une garantie de livraison d’une habitation avec des prestations de qualité.

Le label Construction Propre

Le label Construction Propre est un label de construction qui rassemble des critères de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement. Il s’agit, principalement, de proposer la construction de maisons individuelles en adoptant une démarche de développement durable (choix des matériaux, réduction du volume des déchets, etc.).

Le label de performance environnementale Energie Positive et Réduction Carbone

Imaginé par l’Etat français, le label Energie Positive et Réduction Carbone s’adresse aux professionnels de la construction qui ont pour ambition de proposer des habitations passives ou des maisons à énergie positive.

Le label HPE

Le label HPE (pour Haute Performance Energétique) est un label délivré par l’Etat aux habitations construites avec pour objectif de limiter la consommation énergétique primaire (chauffage, eau, éclairage, etc.) au maximum (10 % de plus que les exigences fixées par la RT 2012). Lorsque la consommation énergétique est réduite de 20 %, le label THPE (Très Haute Performance Energétique) remplace le label de construction HPE.

Réagir à cet article
nov.21

Le cycle du recyclage

La démarche

Omniprésent dans notre société actuelle, et dans tous les domaines (professionnel, privé, etc.), le recyclage répond à un processus, ou cycle, bien particulier.

Le recyclage en quatre étapes

Il est assez courant de résumer le cycle du recyclage à quatre étapes :

  • L’achat : avant de basculer dans la catégorie des déchets, un produit est d’abord et avant tout un objet fabriqué puis acheté par un individu. A priori anodine, cette étape conditionne le cycle du recyclage. On ne recycle pas de la même manière des céréales achetées en vrac et des céréales emballées dans un sachet plastique, lui-même conditionné dans une boîte en carton. De plus, il est déjà possible de réduire les déchets dès cette étape, notamment en utilisant ses propres contenants ;
  • La consommation : c’est l’étape qui fait basculer le produit dans la catégorie déchet. À noter qu’en fonction des produits, cette étape peut prendre quelques minutes seulement (consommation d’un soda en canette) à plusieurs années (consommation d’un matériau isolant pour renforcer l’isolation thermique d’une maison) ;
  • Le tri : lorsqu’il est arrivé en fin de vie, un produit entre dans une phase de tri. Il s’agit ici d’encourager le tri sélectif pour que chaque produit, chaque déchet, puisse parvenir à la 4e et dernière étape du cycle de recyclage dans les meilleures conditions ;
  • Le recyclage : une fois triés, les déchets font l’objet d’un recyclage par des entreprises spécialisées dans ce secteur. La plupart des déchets recyclés sont ensuite utilisés pour la fabrication de nouveaux produits (matériaux de construction, produits textiles, etc.). Lorsque c’est le cas, un nouveau cycle se met alors en place (retour à l’étape 1).

Cycle de recyclage : quels sont les enjeux ?

À travers ce cycle, on distingue deux enjeux majeurs :

  • La diminution de la pollution liée à la dégradation des produits et matériaux ;
  • La préservation des ressources naturelles grâce à l’utilisation de matières déjà existantes plutôt que de nouvelles matières.

Réagir à cet article
nov.21

Qu'est-ce que la construction durable ?

La démarche

Encouragée depuis de nombreuses années par le gouvernement français et les professionnels du bâtiment, la construction durable a le vent en poupe. Définition, principes, enjeux, voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir à son sujet.

Construction durable : définition

Aussi appelée écoconstruction, la construction durable définit une méthode de construction ou de rénovation visant à optimiser les performances énergétiques d’un logement. Dans le même temps, la construction durable se doit de tout mettre en œuvre pour limiter l’impact de la construction sur l’environnement et pour assurer la plus grande qualité de vie possible aux occupants du logement. Le plus souvent, elle intègre dans le projet de construction le concept de l’ACV (pour Analyse du Cycle de Vie). Il s’agit d’une méthode d’évaluation destinée à mesurer l’impact environnemental d’un produit ou d’un service, depuis sa fabrication jusqu’à sa gestion en fin de vie. À noter que la construction durable est en lien étroit avec la réglementation thermique 2020 (RT 2020) qui encourage la construction de bâtiments et maisons à énergie positive (BEPOS).

Quels sont les enjeux ?

Les enjeux de la construction durable se déclinent dans les registres de l’environnement et de la qualité de vie. Sur le plan environnemental, l’écoconstruction donne la priorité aux matériaux de construction durable et recyclables tels que le chanvre, la brique de terre crue, la fibre de bois, la ouate de cellulose, la laine de mouton, etc. Elle prône également l’utilisation des énergies renouvelables (géothermique, solaire, bois, etc.), et invite les propriétaires ou locataires de la construction à mieux gérer les ressources. Côté occupants, la construction durable permet de profiter d’un logement sain (meilleure qualité de l’air intérieur) et d’un plus grand confort (isolation acoustique, isolation thermique, etc.). Elle garantit enfin des économies importantes sur la facture énergétique, une fois le coût des investissements initiaux amortis.

Réagir à cet article
nov.21

Comment améliorer la qualité de l'air intérieur ?

La démarche

Il existe quelques astuces simples à mettre en œuvre pour lutter contre la pollution extérieure et améliorer la qualité de l’air intérieur. En voici quelques-unes.

Aérer, aérer, et aérer

Une maison saine est une maison qui est quotidiennement aérée ! Pour améliorer la qualité de l’air intérieur, il est indispensable de renouveler celui-ci au moins une fois par jour. Le matin et/ou le soir, prenez l’habitude d’ouvrir les fenêtres des chambres et des autres pièces de la maison pendant environ 15 minutes, même en hiver (pensez à programmer votre chauffage en conséquence). Dans les pièces de la maison les plus humides (salle de bains, cuisine), veillez à entretenir régulièrement votre système de ventilation. Dans l’ensemble de la maison, faites tout aussi régulièrement contrôler votre installation de chauffage.

Adopter les bons comportements

S’il est difficile de lutter contre les pollutions extérieures, il est en revanche assez facile de limiter la pollution intérieure que l’on engendre soi-même par son comportement. Évitez, par exemple, la multiplication des parfums d’intérieur ou l’usage de bâtons d’encens. De la même manière, les fumeurs auront tout intérêt à associer la cigarette à un bon bol d’air frais à l’extérieur. Toujours dans le registre des bons comportements à adopter pour améliorer la qualité de l’air intérieur, prenez l’habitude de réserver, lorsque c’est possible, vos grands travaux de bricolage pour l’été. Vous pourrez ainsi plus facilement et plus longuement aérer votre logement.

Choisir les bons produits

Pour l’entretien de votre maison, privilégiez les produits naturels ou écolabellisés aux produits contenant des substances chimiques et polluantes. Il existe depuis plusieurs années une classification des produits en fonction de leurs émissions en polluants volatiles. Un produit classé « A+ » est beaucoup moins polluant qu’un produit classé « C ». Dans la mesure du possible, n’utilisez que les produits dont vous avez réellement besoin et soyez attentif à respecter les précautions d’emploi.

Réagir à cet article
nov.21

La norme RT 2020

La démarche

Destinée à remplacer la norme RT 2012, la norme RT 2020 met l’accent sur la construction de maisons positives et économes en énergie.

Qu’est-ce que la norme RT 2020 ?

La norme RT 2020 définit la réglementation thermique applicable pour la construction de maisons neuves à l’horizon 2020. Il s’agit d’un ensemble de normes et de directives prévues pour contraindre les professionnels du bâtiment à construire des maisons positives et des maisons passives. Les décideurs cette norme ont souhaité attribuer comme objectif principal à cette norme la suppression du gaspillage énergétique.

La norme RT 2020 et la maison BEPOS

Elle introduit le concept de maison ou bâtiment BEPOS (la norme RT 2012, elle, mentionnait la construction BBC). Concrètement, il s’agit de construire des maisons et des bâtiments qui génèrent plus d’énergie qu’ils n’en consomment au quotidien. Les matériaux écologiques font leur apparition dans les différents stades de la construction (les briques de terre cuite ou le bois pour l’ossature, le chanvre ou la fibre de bois pour l’isolation, etc.). De la même manière, la norme RT 2020 encourage l’installation de dispositifs basés sur le principe des énergies renouvelables. Les constructions de la deuxième décennie du XXIe siècle devront ainsi mettre l’accent sur l’autoconsommation énergétique avec, par exemple, l’utilisation d’un puits canadien, de panneaux solaires thermiques, de ballons thermodynamiques, etc. Bien que plus coûteuses à la construction, les maisons RT 2020 et BEPOS promettent des économies sur le long terme.

La norme RT 2020 et les particuliers

Chose nouvelle avec la RT 2020, les particuliers sont désormais impliqués dans le processus de transition énergétique. Elle incite en effet les propriétaires et locataires d’un logement à adapter leurs comportements au regard des enjeux de la RT 2020. Il s’agit, par exemple, d’encourager les particuliers à acheter des appareils à faible consommation énergétique et à multiplier les comportements au quotidien pour réduire le gaspillage énergétique (éclairage, chauffage, etc.).

Réagir à cet article
nov.21

Comment réduire ses déchets ?

La démarche

Pour participer, à votre manière, à la préservation de l’environnement, il existe quelques gestes simples à adopter au quotidien, comme réduire vos déchets. Voici quelques conseils pour le faire.

Acheter les produits en vrac, et en quantité adaptée

Farines, légumes, céréales… il existe aujourd’hui quantité d’aliments et de produits commercialisés « en vrac ». L’objectif de cette formule d’achat est de limiter au maximum l’achat de produits avec un bel emballage marketing qui n’a pour seule vocation que de décorer l’intérieur de vos poubelles ! L’autre avantage de l’achat en vrac, c’est que vous pouvez n’acheter que ce dont vous avez réellement besoin et uniquement ce que vous allez effectivement consommer. Fini donc le gaspillage alimentaire !

Privilégier les sacs réutilisables

Toujours dans le registre des courses, ayez l’habitude d’emmener avec vous des sacs réutilisables. Vous éviterez l’utilisation de sacs en plastique à usage unique qui finissent très souvent à la poubelle. Pour l’achat de produits comme des épices, des olives, etc., n’hésitez pas à avoir sous la main des contenants adaptés comme ceux commercialisés par une célèbre marque.

Adopter le « fait maison »

Déodorant, gel douche, dentifrice, biscuits, il est possible de réaliser soi-même de nombreuses choses ! Le Web regorge de tutoriels et blogs spécialisés dans ce domaine.

Installer un composteur

Rien de tel qu’un composteur pour réduire ses déchets ! Dans le même registre, vous pouvez décider d’adopter des poules, bien connues pour apprécier les déchets de table.

Renoncer à la publicité

La plupart des personnes qui reçoivent des publicités dans leur boîte aux lettres se contentent de les feuilleter à la va-vite, quand elles ne les envoient pas directement à la poubelle. En apposant une étiquette « stop pub » sur votre boîte aux lettres, vous réduisez vos déchets d’environ 15 kg/an !

La réparation plutôt que l’achat

Dans notre société actuelle, nous avons davantage tendance à acheter plutôt qu’à réparer un objet. La réparation d’un objet permet pourtant de réduire les déchets de façon importante et de profiter plus longtemps de ses équipements.

Réagir à cet article
nov.21

Comment réduire sa facture de chauffage l'hiver ?

La démarche

Pour lutter contre les températures hivernales, nous sommes nombreux à faire fonctionner les radiateurs à plein régime. Il existe toutefois quelques astuces simples pour vivre confortablement chez soi tout en réduisant sa facture de chauffage.

Inspecter la maison

Un espace ajouré de quelques centimètres sous une porte ou sur une fenêtre suffit à laisser s’échapper la chaleur vers l’extérieur. Pour réduire votre facture de chauffage en hiver, pensez à inspecter votre maison à la recherche du moindre « trou d’air ».

Optimiser l’efficacité des radiateurs

Pour tirer profit au maximum de la chaleur dégagée par vos radiateurs, veillez à ce que rien n’entrave la bonne circulation de l’air chaud. On évite ainsi de placer un meuble devant un radiateur.

Choisir la bonne température de chauffage

Autre astuce pour réduire la facture de chauffage en hiver : chauffer l’habitation à une température adaptée. Il est le plus souvent conseillé de chauffer une maison à une température de 19 °C dans les pièces de vie (salon, salle à manger, etc.), et à une température de 16 °C dans les chambres. Dans ce domaine, on considère qu’un degré de plus augmente la facture de chauffage de 7 % !

Programmer le chauffage

Rien de mieux que la programmation du chauffage pour réaliser des économies. Inutile par exemple de chauffer la maison alors qu’elle est vide ! Avec un programmateur, il est possible de maîtriser sa consommation de chauffage en fonction de ses besoins et de son mode de vie.

Fermer les portes et/ou les volets

Pour conserver la chaleur dans une pièce, prenez le réflexe de fermer les portes. Ce comportement vous permettra d’optimiser le chauffage dans chaque pièce de la maison. La nuit, ayez également l’habitude de fermer les volets pour limiter au maximum les déperditions de chaleur.

Isoler votre logement

En fonction des performances thermiques de votre logement, des travaux d’isolation peuvent enfin vous permettre de réduire votre facture de chauffage en hiver de façon importante.

Réagir à cet article
nov.21

Quels sont les matériaux les plus isolants pour la construction d'une maison ?

La démarche

Dans une construction, les performances d’isolation passent inévitablement par le bon choix de matériaux isolants. Certains se révèlent en effet plus performants que d’autres.

Les isolants sous vide

Nouveaux concurrents des matériaux isolants traditionnels, les isolants sous vide jouissent d’une réputation d’isolants très performants. Ils proposent une conductivité thermique comprise entre 0,0042 et 0,0050 W/m.K. Leur mise en œuvre par l’intérieur offre par ailleurs un gain d’espace considérable : 1 cm d’isolant sous vide correspond à 9 cm d’isolant en laine minérale.

Le polyuréthane, ou PUR

Parmi les matériaux isolants d’origine organique, le polyuréthane, ou PUR, est l’un de ceux qui assurent les meilleures performances d’isolation. Il affiche une conductivité thermique comprise entre 0,021 et 0,028 W/m.K.

Les isolants naturels

Les matériaux isolants naturels (laine de chanvre, ouate de cellulose, etc.) ont l’avantage de combiner performances d’isolation thermique et préservation de l’environnement. Plus chers à l’achat que des isolants classiques, ils participent à la construction d’une maison avec des matériaux écologiques et recyclables.

Les briques de cellulose pour la construction

Dans le domaine de la construction d’une maison, de nombreux isolants font progressivement leur apparition. Composées d’un mélange de ciment et de cellulose, les briques de cellulose font partie de ces matériaux isolants performants et écologiques à la fois. Elles garantissent une excellente isolation de la maison (thermique et acoustique) et une très bonne résistance aux moisissures et aux intempéries.

Les briques à base de champignons

Présentées comme les remplaçantes des isolants polystyrènes, les briques à base de champignons (ou mycélium) multiplient les atouts pour séduire les professionnels de la construction. Elles sont légères, biodégradables, anti-allergéniques et donc dotées d’un fort pouvoir isolant.

Les isolants en laine minérale

Rien de bien innovant ni de révolutionnaire avec ces matériaux isolants. Les isolants en laine minérale (laine de verre, laine de roche, etc.) ont toutefois le mérite d’être fabriqués à partir de matériaux naturels. Encore incontournables dans la construction d’une maison aujourd’hui, ils associent efficacité en termes d’isolation thermique et accessibilité sur le plan économique.

Réagir à cet article
juil.03

Comment rafraichir votre intérieur sans climatisation ?

La démarche

Obligatoire depuis plus de deux ans, la Réglementation Thermique 2012 a révolutionné les performances thermiques des maisons et introduit la notion de Température Intérieure Conventionnelle. Sa limitation vise à assurer en été, un bon niveau de confort et à éviter les surchauffes sans qu’il soit nécessaire de climatiser. Mais durant les périodes de forte chaleur, comment rafraichir votre intérieur sans climatisation ?

Penser aux plantes vertes

Véritables alliées et remparts contre la chaleur, elles permettent de :

  • Filtrer les rayons du soleil (plantes grimpantes en façade),
  • Humidifier et rafraîchir vos murs (via l'évapotranspiration, phénomène qui permet aux plantes de transférer l'eau du sol vers l'air par le biais de leur transpiration),
  • Lutter contre la pollution et rendre l'air plus respirable (lierre par exemple).

Eteindre les appareils électroménagers

Un appareil électroménager dégage beaucoup de chaleur. Maitriser cette chaleur permet de réguler la température de votre maison individuelle. Comment maitriser cette chaleur ? Évitez le mode veille. Dépoussiérez fréquemment vos appareils pour éviter la surchauffe. Utilisez des ampoules à LED qui ne chauffent presque pas et consomment moins d'énergie.

Humidifier l’air

Humidifier un lieu permet de rafraîchir ce dernier car les gouttelettes en suspension dans l'air absorbent la chaleur. Comment faire ? Vaporiser de l'eau dans l'air avec un brumisateur, étendre un drap mouillé devant une fenêtre ouverte, arroser les balcons et les terrasses, sont des solutions efficaces.

Ouvrir les fenêtres la nuit

Ouvrir vos fenêtres la nuit en les refermant au matin vous permettra de stocker l'air frais en journée. Pour une meilleure ventilation, ouvrez plusieurs fenêtres orientées vers des directions opposées, pour créer un courant d’air.

Privilégier des façades de couleur claire

Au moment de la réalisation de votre maison individuelle, privilégiez des couleurs claires pour votre façade et vos volets (les couleurs clairs renvoient un grand pourcentage des rayons solaires et donc évite la surchauffe).

Privilégier les matériaux « lourds »

Plus votre maison aura une masse élevée et plus les transferts de température entre l'extérieur et l'intérieur seront décalés dans le temps (inertie). Lors de la construction de votre maison individuelle, privilégiez donc des matériaux lourds et compacts comme les blocs de béton ou la brique.

Penser aux stores et brises soleil

Avec une maison RT 2012, les pièces de jour sont le plus souvent  orientées « sud » pour capter les calories l'hiver, ces pièces doivent donc être protégées du soleil par des volets et autres dispositifs d'ombrage (brise-soleil, débords de toiture, etc.).

Protéger les vitres des rayons infrarouges

Les  vitres laissent passer les rayons infrarouges responsables de la sensation de chaleur. Comment filtrer ces rayons ? Installez des volets roulants (ouverture régulée en fonction de la température et de la lumière extérieure), collez des films anti-infrarouges, transparents, ils laissent entrer la lumière tout en préservant la température de votre intérieur.

Adopter ces quelques gestes vous permettra de préserver votre bien-être et votre planète, n’hésitez plus !

Réagir à cet article
mars19

Les gestes écolos qui changent le quotidien

La démarche

Parce qu'il est important de penser à l'environnement pendant la construction de votre maison individuelle mais aussi après, Construction Propre vous présente quelques gestes éco-citoyens à réaliser chez vous pour un quotidien plus responsable et plus durable.

Voici 14 gestes écolos qui changent le quotidien:

1.  Baisser la température dans les chambres (dormir au frais est meilleur pour la santé !)

2.  Prendre une douche plutôt qu’un bain.

3.  Couper l’eau du robinet lorsque vous vous brossez les dents, ou de l’évier lorsque vous faites la vaisselle.

4.  Eteindre la lumière dès que vous sortez d’une pièce.

5.  Eteindre vos appareils électriques et électroniques plutôt que de les mettre en veille (ces derniers consomment plus d'électricité en veille qu'en fonctionnement).

6.  Lutter contre les fuites (un robinet qui goutte = 120 litres d'eau gaspillés par jour)

7.  Ne pas jeter les piles à la poubelle (elles peuvent polluer 400 litres d’eau ou 1 m3 de terre pendant 50 ans).

8.  Mettre un couvercle sur vos casseroles lors de la cuisson de vos aliments (temps de cuisson raccourci = énergie économisée). 

9.  Sécher son linge à l’air libre plutôt qu’utiliser un sèche-linge.

10.  Dégivrer régulièrement son congélateur pour éviter une surconsommation d’électricité.

11.  L’été, penser à fermer vos volets et à aérer la nuit plutôt que de sur-utiliser votre climatisation.

12.  Laver son linge à basse température (80% de l'électricité utilisée sert à chauffer l'eau).

13.  Au jardin, faire son propre engrais (en fabriquant votre propre compost à partir des déchets de cuisine dégradables) pour éviter les pesticides et arroser vos plantes avec l’eau d’une cuve de récupération de pluies.

14.  Et enfin, cartons, verres, papiers sont recyclables. Pensez à les trier !

N’hésitez plus, ces petits gestes quotidiens répétés vous permettent d’être un citoyen responsable et d’aider la planète mais vous aident également à faire des économies non négligeables.

Réagir à cet article
déc.12

1000 tonnes de déchets revalorisés

La démarche

Depuis juin 2012, le Label Construction Propre a pour ambition de réduire l'empreinte écologique des projets de construction de maison individuelle. Cette démarche garantit la propreté des construction mais également le tri, le recyclage et la revalorisation des déchets en impliquant l'ensemble des acteurs d'un projet de construction.

Tous les trimestres, un audit est réalisé sur l'ensemble des Constructions Propres de chaque marque adhérente. Ces audits nous permettent de constater que la démarche Construction Propre est de plus en plus performante et apporte une réelle satisfaction clients.

Ainsi fin 2014, plus de 1000 tonnes de déchets ont été identifiées, maitrisées et revalorisées.

Un grand merci à l'ensemble de nos partenaires pour leur implication, celle-ci garantissant la pérennité du label Construction Propre.

Réagir à cet article
nov.04

Optimisation du label

La démarche

Pour information, une livraison de menuiseries génère entre 2 et 3 palettes bois, soit environ 100kg, qui jusqu'à ce jour faisaient l'objet de tri et revalorisation.

  

Par l'écoute et l'investissement de nos partenaires fabricants de menuiseries, ces palettes seront dorénavant reprises immédiatement après la livraison par le transporteur afin d'être réutilisées pour les livraisons suivantes.

Grâce à cette organisation et logistique, nous économisons le tri et la revalorisation de  45 tonnes de bois par an sur l'ensemble des constructions des marques adhérentes.

Réagir à cet article
févr.24

Technitherm : un choix constructif cohérent

La démarche

Commercialisé par le groupe Plattard depuis début 2013, le TECHNITHERM® est un produit révolutionnaire s’inscrivant dans une démarche de construction durable.

Le TECHNITHERM® est un bloc fabriqué à partir de pierre ponce : une roche volcanique 100% naturelle sans cuisson ni traitement chimique, légère, recyclable et avec une résistance thermique accrue grâce à ses bulles d’air emprisonnées dans la roche. Ultra isolant, ce bloc béton nouvelle génération, répond aux exigences de la réglementation thermique 2012.

Fruit de la concertation entre différents acteurs (maçons, architectes, maîtres d’œuvre, constructeurs, bureaux d’étude, etc.), le bloc en lui-même diffère d’un bloc béton « classique ». Il dispose de nouvelles formes géométriques correspondant à un système de micro alvéoles. Sa rapidité de mise en oeuvre est un atout pour l’optimisation de la durée de la construction (30% de temps gagné).

Profitant des principales qualités du Technibloc® : un système modulaire unique, une bonne résistance mécanique, des joints minces (qui évitent les infiltrations d’eau de pluie)... le TECHNITHERM® permet une gestion optimale de l’eau (moins de 10 m3 de consommation d’eau pour une construction « moyenne ») et de l’énergie utilisées sur les constructions. Ainsi, le TECHNITHERM® est un élément majeur sur le plan environnemental (5 fois moins d’impact sur l’environnement qu’une construction « classique ») mais aussi économique. En effet, le bloc Technitherm se pose au mortier colle et existe en plusieurs longueurs de bloc, ce qui évite les coupes (économie non négligeable).

L’absence de coupe et l’utilisation limitée de ciment permettent d’éviter le bruit et la poussière sur les constructions et laisse une construction sans déchets ou autres nuisances (visuelles et sonores). La pénibilité du travail des artisans est également diminuée.

Ce mode constructif innovant est en parfaite cohérence avec la démarche CONSTRUCTION PROPRE et utilisé par la plupart de nos adhérents.

Réagir à cet article
févr.10

Nos partenaires s'engagent

La démarche

La démarche Construction Propre séduit de plus en plus de sociétés. Nos partenaires sont les premiers à suivre cette démarche.

Allauveconstructeur de radiateurs électriques, qui a remplacé ses cales en polypropylène par des cales recyclables en carton.

Parexlanco, actrice dans le domaine des mortiers industriels, récupère quant à elle ses palettes de livraison d’enduit et ceci sans générer de transports supplémentaires (les palettes sont récupérées à l’occasion d’autres livraisons). Ainsi, pour chaque construction, 3 à 5 palettes ne sont pas à retraiter.


Réagir à cet article
janv.30

Revalorisation des déchets : bilan 2013

La démarche

L’année dernière, 591 tonnes de déchets ont été collectées sur l’ensemble des constructions de nos adhérents. Parmi ces 591 tonnes, environ 80% ont été revalorisées (soit 472 tonnes).

Le schéma ci dessous, détaille la répartition des déchets collectés sur les constructions de nos adhérents :

Composition-déchets-revalorisés


Construction Propre, une démarche aux débuts très encourageants qui créée de nouveaux réflexes chez l’ensemble des acteurs intervenant sur une construction.

Le bois, le placo, le plastique et le carton sont directement revalorisés. Les autres déchets (DIB) subiront quant à eux, un tri plus affiné chez un prestataire avant la revalorisation.

Anecdote sympathique, le plastique revalorisé sert à fabriquer les tongues que nous porterons tous cet été au bord de la plage.

Réagir à cet article
nov.21

Déjà 550 TONNES de déchets triés et revalorisés !!

La démarche

Construction Propre une démarche efficace ! Plus de 550 tonnes de déchets inhérents à la construction ont été triés et revalorisés depuis juin 2012…un réel succès.

Les vidéos ci-dessous vous expliquent la revalorisation des différents déchets : bois, placo, papiers…




Réagir à cet article
juil.16

La propreté : l'élément remarquable du concept

La démarche

On associe souvent le terrain de construction d'une maison à une zone où, pendant plusieurs mois, priorité est donnée à l'achèvement des travaux, au détriment de la propreté et de l'ordre. Pour répondre aux exigences en termes de délai et permettre aux futurs propriétaires d'entrer au plus vite dans les lieux, on a longtemps pensé que tout était permis, une situation contre lequel Demeures Caladoises entend s'élever avec la démarche Construction Propre.

La notion de propreté fait clairement partie de l'ADN de la démarche Construction Propre, puisqu'on la retrouve jusque dans son nom, et c'est donc un aspect essentiel que le groupe Demeures Caladoises a souhaité développer, non seulement pour ses vertus écologiques largement admises dans le cadre de la mise en place de cette démarche, mais aussi pour son approche plus pragmatique qui consiste à offrir aux futurs propriétaires un terrain sans déchet oublié.

Pour obliger les différents intervenants sur une construction à adopter un comportement responsable, la charte Construction Propre oblige tout le personnel à nettoyer son espace de travail, chaque jour : une approche volontaire qui implique le personnel et rappelle, jour après jour, qu'il est important de proposer une construction propre pour satisfaire aux exigences de Construction Propre !

Pour profiter à la fin de la construction d'un terrain propre sans aucune trace de déchet, ayez le réflexe Construction Propre : en choisissant Demeures Caladoises et son réseau de près de 250 entreprises partenaires, vous ferez le choix d'une construction plus respectueuse de son environnement, où les tas de déchets non triés sont remplacés par des big bags qui permettent de séparer les différents types de rejets produits par toute nouvelle construction, en vue de leur retraitement, de leur valorisation ou de leur recyclage.


Les big bags permettent d'évacuer les déchets proprement et facilement.


Réagir à cet article
juin14

La propreté, cela se mérite !

La démarche

Construction Propre est une Charte signée par les sociétés du Groupe Demeures Caladoises et leurs partenaires, qui s’engagent à respecter une série d’engagements dans une démarche de développement durable : l’implication de tous les personnels impliqués se vérifie par la propreté d’une construction, à chaque stade de son déroulement.

Le groupe Demeures Caladoises a signé la charte Construction Propre dès juin 2012, conscient de son rôle à jouer parmi les constructeurs de maison individuelle de la région Rhône-Alpes. En demandant à trois sociétés du groupe que sont Demeures Caladoises®, Maisons Punch® et Maisons Primarêve® de signer la Charte Construction Propre, le groupe Demeures Caladoises s’inscrit dans une démarche novatrice de développement durable.

Il nous semblait intéressant de voir comment, de façon concrète, une construction reste propre, à tout moment : la propreté ne consiste pas uniquement à valoriser ses déchets, cela consiste aussi à rester organisé tout au long de la construction pour préserver l’environnement. 

C'est pourquoi, avec ce blog, nous vous proposerons bientôt de découvrir des exemples concrets de Construction Propre : il y avait clairement un avant et un après dans le domaine de la construction, et Demeures Caladoises est fier d'avoir mis en place cette Charte Construction Propre pour valoriser l'implication de ses équipes dans une gestion saine des constructions qui lui sont confiées.

Réagir à cet article
juin10

Responsabiliser les intervenants pour une Construction Propre

La démarche

Construction Propre : ces deux mots font plus que résonner dans l’esprit des personnels impliqués dans un projet de construction de maison, c’est une vraie philosophie, une nouvelle approche résolument novatrice dans la gestion d’une construction de maison.

Depuis 1975, le Groupe Demeures Caladoises accompagne chaque client dans son projet de construction de maison individuelle. Les années 2000 ont vu naître un véritable intérêt du public pour le développement durable, et a incité Demeures Caladoises à réfléchir à de nouvelles méthodes de travail pour mieux gérer ses constructions de maisons individuelles.

En signant la charte Construction Propre, le 18 juin 2012, Demeures Caladoises s’est notamment engagé à responsabiliser ses intervenants, qu’il s’agisse de ses propres équipes comme des nombreuses entreprises et artisans avec lesquelles la société travaille. Rappelons en effet que 250 entreprises partenaires travaillent avec Demeures Caladoises pour concrétiser les projets de ses clients.

En proposant à ses clients d’adopter la Charte Construction Propre, Demeures Caladoises s’inscrit dans sa recherche permanente de garantie et de qualité, pour intégrer les meilleures pratiques, à tous les stades de la construction d’une maison. Qu’il s’agisse du gros œuvre comme des finitions, une construction génère des déchets qu’il est important de trier, recycler et valoriser de la façon la plus durable qui soit.

Réagir à cet article
avr.16

Une initiative originale pour votre construction

La démarche

Demeures Caladoises, dans une volonté d'offrir une plus grande sécurité, un meilleur respect du voisinage et désireux d'entrer dans une démarche de qualité, a décidé de s'engager dans un processus appelé "Construction Propre".

La gestion des déchets issus d'une construction de maison est ainsi devenue une priorité, en définissant dès le début du projet un lieu qui regroupera l'ensemble des déchets générés durant la construction.

L'équipe chargée des travaux met en place une signalétique et met à disposition des maçons des sacs qui leur permettront de ne pas laisser les déchets à même le sol, en les triant : bois, placo, plastique. Les "big bags", comme on les appelle, alors remplis de déchets, sont évacués lors des livraisons régulières effectuées sur le chantier. Les déchets evacués sont triés dans des bennes elles-mêmes alors envoyées dans un centre de gestion des déchets.

Cette démarche permet à Demeures Caladoises de rendre le terrain une fois la maison construite dans le même état de propreté que les équipes du Groupe l'ont trouvé avant de commencer la construction.

Voici une vidéo qui explique le concept :

La démarche Construction Propre est une initiative de Demeures Caladoises qu'il est possible d'intégrer à votre projet de construction de maison. La vocation de ce blog est de vous présenter, au fil des semaines, des projets pour lesquels cette démarche a été parfaitement intégrée, avec des témoignages et des exemples pratiques d'application.

Réagir à cet article
avr.11

Construction Propre : un concept durable

La démarche

Le label Construction Propre répond à une vraie attente : rendre au propriétaire un terrain aussi propre à la fin de la construction qu'il l'était à la pose des premières fondations, tel est le but de cette charte.

L'objectif de ce nouveau blog est de présenter des exemples concrets de construction pour lesquels les principes établis dans la charte du label Construction Propre ont été respectés, mais aussi de présenter de façon pratique et pragmatique les différents points de cette charte.

Logo Construction Propre


Régulièrement, nous reviendrons sur des constructions de maison individuelle, avec des témoignages, des conseils, des retours d'expérience : Construction Propre est plus qu'un concept, c'est un vrai pas dans une démarche de développement durable voulu et soutenu par Demeures Caladoises.

Demeures Caladoises est un constructeur de maison individuelle à Lyon et en région Rhône Alpes qui, depuis 35 ans, accompagne ses clients et recherche leur entière satisfaction avec des prestations de qualité, originales comme la charte Construction Propre ou novatrices comme Ma Maison Pour Demain, un projet de un projet RT 2012 tout-électrique à Lyon !

N'hésitez pas à suivre nos futures publications en devenant fan de notre page sur Facebook, ou en vous abonnant à notre compte Twitter, sur lequel nous suivrons ensemble l'actualité de la Construction Propre !

Réagir à cet article

Demeures Caladoises, Maisons Punch, Maisons Primarêve, Art et Traditions Méditerranée et Cerfii adhèrent à la charte Construction Propre.



Tous les cinq s’engagent dans un processus de développement durable visant à limiter les déchets issus de leurs réalisations dans le cadre du concept «Construction Propre®».

Facebook

Twitter

Youtube

Partenaires : Boucherie Centrale