Trier

La démarche Construction Propre vise le tri, le recyclage et la valorisation des déchets issus des constructions.

Propreté

Maintenir l'environnement de la construction dans un état de propreté sans abandonner, enfouir ni brûler les déchets.

Engagement

Mobiliser tous les acteurs de votre projet autour d'un objectif commun, dans une démarche de développement durable.

sept.12

La filière des déchets du BTP s'organise

En 2020, 70 % des déchets du BTP devront être recyclés, contre 40 % aujourd'hui. Afin d'y parvenir, les professionnels s'organisent : FEDEREC (Fédération des Entreprises du Recyclage) vient de créer une nouvelle branche dédiée à la gestion des déchets de chantiers, Federec BTP.

Federec BTP a pour objectif d’organiser la filière industrielle du retraitement en France et l'inscrire dans la politique actuelle. Comment ? Au travers de trois grandes initiatives nationales:

  • Le plan du Conseil national des déchets, pour la période 2015-2025 dont l'enjeu déterminant est le recyclage des 250 millions de tonnes de déchets du BTP.
  • Le plan pour une nouvelle France industrielle.
  • Le projet de loi sur la transition énergétique qui fait état du recyclage des matières issues du BTP.

Ces initiatives doivent permettre aux sociétés françaises de se placer sur le marché du retraitement en leur offrant une opportunité de diversification de leur activité. Selon Alfred Rosales (Directeur Général de Federec), "C'est une preuve de courage que de passer d'une vision de groupe de travail…à celle de filière organisée".

Avec quarante entreprises adhérentes, Federec BTP n'entend pas concurrencer mais établir un partenariat avec le Syndicat des Recycleurs du BTP, "Nous nous retrouvons sur certains métiers…mais nous avons peut-être une plus grande diversité de ces métiers, liée aux différents matériaux (amiante, bois, béton, plastiques, etc.)".

Le président fraîchement élu définit trois priorités pour Federec BTP:

  • Compléter largement le maillage des installations de tri et de recyclage des déchets du BTP, car la France est en retard. Le pays ferait trop la part belle à l'enfouissement et le territoire serait, en fait, inégalement équipé (l'Île-de-France, région la plus pourvoyeuse de déchets étant particulièrement en retard, contrairement à l'Est du pays et au Nord, en pleine évolution).
  • Mettre en relation les producteurs de matériaux de construction et les recycleurs qui ne se connaissent pas et ainsi anticiper la déconstruction des bâtiments dès le stade de la conception.
  • Former et informer les étudiants architectes, élèves ingénieurs et techniciens, ces derniers n’ayant pas de connaissances spécifiques sur les déchets de chantier. La filière du retraitement souhaite apparaître comme créatrice d'emplois non délocalisables, avec 4.500-5.000 emplois créés à la clef d'ici à 2020.

De plus, Federec BTP souhaite faire émerger de nouvelles technologies de valorisation pour des matériaux aujourd'hui difficiles à recycler mais des difficultés persistent :

  • Le diagnostic des déchets lors des opérations de démolition, rendu obligatoire par la réglementation de 2012, ne serait réalisé que dans 10 % des cas.
  • Le projet de texte de loi qui sortirait les granulats de leur actuel statut de déchet présenterait quelques défauts (une formulation non claire et des contraintes imposées ne satisfaisant pas la profession). Le texte tel qu'il est proposé risque ainsi de pénaliser les quantités pouvant être admises dans le circuit de recyclage. Ce texte doit donc être simplifié car la grande majorité des déchets du BTP provient du bâtiment, avec plus de 200 millions de tonnes par an, dont seule une infime partie est retraitée.

Ainsi, à son échelle, la charte  Construction Propre et ses entreprises adhérentes avancent dans le même sens que Federec BTP et contribuent à organiser cette filière du retraitement. À ce jour, les entreprises adhérentes à la charte Construction Propre ont revalorisé presque 900 tonnes de déchets !

* Source : Batiactu

Réagir à cet article

Demeures Caladoises, Maisons Punch, Maisons Primarêve, Art et Traditions Méditerranée et Cerfii adhèrent à la charte Construction Propre.



Tous les cinq s’engagent dans un processus de développement durable visant à limiter les déchets issus de leurs réalisations dans le cadre du concept «Construction Propre®».

Facebook

Twitter

Youtube

Partenaires : Boucherie Centrale